Ce soir


2,,

 

Ce soir

 

Ce soir

*

Ce soir, mon cœur fond sur l’archet du violon,

Dans le jardin perdu sous l’étoile légère,

Lorsque le mystère et l’agonie passagère,

Se précipite en accordes des carillons.

*

Dans les yeux un frisson s’exhale vaporeux,

Flambeau parmi les pâleurs muettes, comblées,

Qui lentement sourit aux averses troublées,

Puis, monte ému tel un parfum silencieux.

*

Un rêve suit le fil de l’amour éternel,

Vers les cœurs vierges et le désir lent des lèvres,

Lors en plein nuit la bouche se scelle de fièvre,

L’heure reste bleue, le silence solennel.

*

Devant les rais gris, le friselis des soupirs,

Glisse des perles turquoise aux creux des étreintes, 

Ce soir, l’ondée des émois s’allonge, sans crainte,

Au golf du couchant où va pointer l’avenir.

*

© Liz    

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Gyslaine LE GAL
    Fév 29, 2020 @ 17:34:09

    Absolument magnifique poème Liz
    Bisous du soir 🙂

    Réponse

  2. floray2
    Mar 01, 2020 @ 14:30:06

    Quel poème magnifique.
    Ton coeur fond …
    c’est une bien belle image. Bravo !
    Bon mois de Mars !

    Réponse

Répondre à Liz Randja Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :