Au détour des rêves


1-

 

Au détour des rêves

 

Au détour des rêves

*

Un beau bout d’âme dans le silence frémit,

Dans mon univers, dans la rosée des aurores,

Lorsque la grâce des roses multicolores,

Joint la gamme du crépuscule qui gémit.

*

Pareil aux sourires, velours sur le chemin,

Au creux des vents froid, sous l’aurore virginale,

Jusqu’au rêve peint de poussières matinales,  

Au loin, dans le cri sourd, dénudé de destin.

*

Comme hier, le cœur embrasse tous ces frissons,

Tatouant la peau des rêves, des nuits ardues,

Oubliés dans les pensées, aux fibres émues,

Fuyant le temps rythmé par le soupir des sons.

*

Et comme avant, certains de mes mots te respirent,

Rien n’a changé, je suis près des lisières nues,

Où le soleil as froid lorsque l’ombre charnue,

Songe encore devant ce bonheur cachemire.

*

© Liz    

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Dany de tara
    Fév 14, 2020 @ 16:59:35

    Un très beau poème ma Liz.Tu sais combien j aime te lire.Des mots si doux à mes yeux.bisous du cœur mon amie

    Réponse

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :