Pour un instant


1,

Pour un instant

Pour un instant

*

Dans ce silence troublé, le cœur trésaille,

Telle l’onde inquiète exilée sur la pierre,

Songeant à l’amour, traînant sous la paupière,

Dans cette douceur calme qui se recueille.

*

Pour un instant, l’âme frôle l’azur pensif,

Au pied de l’aube où repose la rosée,

Où l’émoi du couchant et l’élan des pensées,

Tournoient, lentement, près de l’infini plaintif.

*

Au fil du vent, au seuil du ciel frêle et profond,

Les souvenirs se sauvent dans leur corolle,

Qui soupire, nue et gercée, au fond des paroles,

Tombant goutte à goutte dans le berceau blond. 

*

Là, sous l’ombre rayée du lent frémissement,

Les sons mélodieux des fontaines nocturnes,  

Voltigent, beauté enfiévrée mais taciturne,

Et puis glissent effleurant les tièdes serments.

*

© Liz  

%d blogueurs aiment cette page :