Tressaillements…


22

 

Tressaillements…

Tressaillements…

*

Lors la tristesse se perd au fil de l’âme,

L’univers se renverse dans l’œil frémissant,

Parfois, ton sourire éclaire le ciel ardent,

D’où s’égoutte l’émoi sur la soie des trames.

*

Sous les mirages gonflés par l’aube neuve,

La vie sacrée palpite loin de l’horizon,

Aux sommets divins darde le feu des frissons,

Pour qu’encor la tendresse d’amour s’abreuve.

*

La chair du soleil teinte le sein des ombres,

Et son or pur, brillant, franchit les soirs fatals,

Allumant l’astre aux feuillages de cristal,

Qui tinte dans l’intime des heures sombres.

*

Le souffle flou des rêves sur la paupière,

Trésaille devant le crépuscule subtil,

Et le parfum qu’exhale l’azur volatil,

Reste captive dans l’ivresse des pierres.

*

© Liz  

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Gyslaine LE GAL
    Mai 11, 2019 @ 13:04:30

    Très beau Liz 🙂

    Réponse

  2. kmaidy
    Mai 11, 2019 @ 16:42:09

    des soupirs, des tressaillements …
    et oups nous revenons sur terre .
    bises ma Liza, bonne fin de semaine à toi

    Réponse

  3. Ƈ♡Ƈ♡ṖΛĪĿĿƐƬƬƐ
    Mai 11, 2019 @ 19:15:14

    Un très beau texte…
    Quand la tristesse nous atteint, notre âme,notre cœur et l’esprit vacille dans des émotions différentes..
    Gros bisous

    Réponse

  4. Dany de tara
    Mai 12, 2019 @ 09:38:51

    Que d’émotions dans ce poème ma chère amie.
    Tendre amitié ma Liz et bon dimanche

    Réponse

  5. Le Jardin Secrêt De Marguerite
    Mai 12, 2019 @ 16:47:26

    merci Liz c’est beau:)

    Réponse

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :