Mots murmurés


139

 

Mots murmurés

Mots murmurés

*

Enlacée par le froid elle murmure son dernier adieu,

À ce visage gravé dans la mémoire secrète de l’âme,

Quand la réalité embrume son cœur usé, sans flamme,

Sans retrouver un seul souvenir au fond de ses yeux.

*

C’est si étrange parfois ce chemin qui unit l’instant,

Satiné par l’élixir suprême des rêves pâmés à moitié,

Lors les mots fleurissent en gerbe au nom de l’amitié,

Au-delà de la raison, au-delà de ces silences parlants.

*

Amarrée à sa peine elle avance, troublant l’horizon,

D’un regard éperdu, berçant le feu de mille étoiles,

Au rythme du roulis des ombres qui tissent les toiles, 

D’une aube mêlée à la rosée des pleurs, à l’abandon.

*

Un souffle léger, comme un parfum venu d’ailleurs,

Voile les pensées sombres aux creux de ses paumes,

Et la douleur sans fin qui dévore ces hauts-chaumes,

D’où, surpris, l’éphémère va délier à jamais le bonheur.

*

© Liz    

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Ƈ♡Ƈ♡ṖΛĪĿĿƐƬƬƐ
    Nov 12, 2017 @ 16:41:59

    De la tristesse dans ces mots… mais si beau!!
    Gros bisous Liz

    Cocopaillette

    Réponse

  2. Dany de tara
    Nov 13, 2017 @ 19:37:45

    Que de tristesse ma chère Liz
    Les souvenirs s’égrènent mais sont là à jamais
    Je t embrasse très très fort mon amie de i loin mais si proche par cette belle amitié

    Réponse

  3. kmaidy
    Nov 15, 2017 @ 15:16:43

    très triste à nouveau ton poeme ma Liza,
    j’aime beaucoup les murmures, c’est doux …
    bises !

    Réponse

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :