Au sommet de l’émotion


DHselm9V0AATLIH

 

Au sommet de l_émotion

 

Au sommet de l’émotion

*

J’ai déposé mes rêves aux carrefours des brumes,

En réveillant le clapotis de quelques rayons blancs,

Où la mousse légère, gorgée d’eau, piège les flancs,

Et les mots caressent, piétinant l’arpège de ma plume.

*

Le cœur frétille, étreint l’ombre avide de ton image,

Glissant au velours capiteux des souvenirs troublants,

Démuni de l’éclat d’un regard, d’un sourire affolant,

Dans le brouillard d’un parcours en manque de pages.

*

J’ai croisé les cris des instants suspendus à l’aurore,

En ce moment de grâce quand le murmure du matin,

Offre un souffle vaporeux, tissant le silence célestin,

Au pont des cieux, hors du temps, où la vie vient éclore.

*

Un lent tournoiement recueillit les subtiles vibrations,    

Délivre les mystérieux autrefois des âmes sans répit,

Symphonie sacrée d’un chapelet lors le destin décrépit,

Pressé devant l’ultime voyage, au sommet de l’émotion.

*

© Liz  

%d blogueurs aiment cette page :