Sur la route des silences


113

 

Sur la route des silences

 

Sur la route des silences

*

J’entends des rafales d’émois sur la route des silences,

Qui emporte mon âme grisée plus loin que la pénombre,

Entre les flous des orages qui brisent l’aurore des ombres,

Et les flèches d’une grêle saoule qui résonne et avance.

*

La brise de ton absence courbe notre ailleurs esseulé,

Pansant les larmes des brûlures, combattant l’errance,

Dans les haies de mon cœur où s’enfonce la souffrance,

Sous les canons des cieux, parmi les nuages immaculés.

*

J’entends la voix des aubes qui tinte en plein automne,

Dénichant la vie de tes sourires, de l’étincelle candide,

Lors l’amer noircit le temps et ruine les roses splendides,

Aux confins des lendemains qui font naître les démons. 

*

Les vagues des pensées qui par amour t’accompagnent,

Qui panique l’univers et le soumet au flot des pénitences,  

Se chargent de ton souvenir, flétris de vivre à ton absence,

Succombant où je l’enferme, aux dermes des montagnes.

*

© Liz   

 

 

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Dany de tara
    Sep 24, 2017 @ 16:49:38

    ma chére Liz
    Contente de te lire mais ce poème est bien triste….Comment vas tu?Donne moi des nouvelles par mail
    Bisous sous le soleil

    Réponse

  2. kmaidy
    Sep 24, 2017 @ 22:45:48

    bonne semaine à toi ma Liza
    malgré cette route de silence !
    avec des bises amicales !

    Réponse

  3. Le Jardin Secrêt De Marguerite
    Oct 03, 2017 @ 19:23:41

    bravo Liz et à très vite

    Réponse

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :