Sourire émietté


29

 

Sourire émietté

Sourire émietté

*

Dépeuplé de rêves, cerné de douleurs accablantes,

Mon cœur te cherche à la veille du silence dormant,

Creusant ses jours maudits dans les remous fumants,

Accroché aux abysses talés, aux ombres tremblantes.

*

L’été s’épaufre, passe sur ses marches effrangées,

Un aller sans retour, comme un cambré des bras,

Mon âme est seule, en plein désert sans tes pas,

Il brode ton souvenir sous les émotions orangées.

*

Tandis que le manque éreinte les aurores légères,

Lors au sang du ciel, aux troubles de la mort j’erre,

Dans ma mémoire ne reste de toi que le mystère, 

L’étreinte des pleurs, les plaies des roses solitaires.

*

Un sourire succombe devant l’inquiétude rouillée,

Indomptable diaprure, tel un torrent démentiel,

Qui se déverse, la où je t’ai toujours senti, vers le ciel,

Avant que le bleu vieillit et la brume boit l’orée ailée.

*

© Liz  

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Dany de tara
    Août 27, 2017 @ 17:10:36

    Ma chére Liz
    Que de tristesse dans ce poème si beau
    Les souvenirs font si mal parfois
    Je t’embrasse avec affection
    Tu sais ou me joindre

    Réponse

  2. kmaidy
    Août 27, 2017 @ 21:50:53

    bonne semaine ma Liza
    bises !

    Réponse

  3. Ƈ♡Ƈ♡ṖΛĪĿĿƐƬƬƐ
    Août 28, 2017 @ 09:49:21

    Un coucou Liz
    Un poème si beau mais si triste
    Que les souvenirs font mal quand on se rappelle….
    De gros bisous d’amitié Liz
    La vie n’as pas de juste milieu….
    Bisous

    Cocopaillette

    Réponse

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :