Au levis d’un été glacé


111

Au levis d_un été glacé

 

Au levis d’un été glacé

 

*

Un peu éventré, le ciel crie son immense chagrin,

A quelques pas de mon exil, piquant les roches,

Là-bas, où l’aube s’ensevelit au drap des cloches,

Là où j’irais après, âme nue, agenouiller le destin.

*

Par le jour qui se lève, éclatent mes mots hardis,

Au levis d’un été glacé, à l’éden serein des lunes,

Lors amer est mon rempart au gouffre des lagunes,    

Au port du lointaine où j’hériterais ton esprit béni.

*

Par mes bras confus, le vide se voile, s’assombrit,

Et la rose se fane, perdant ses teintes pourprées,

Vers le néant, au gré du vent, en chutes diaprées,  

Où s’esquissent des chimères dans mon cœur meurtri.

*

Squelettique, mon miroir sèche l’écume du temps,

Piégeant les frissons, la douleur, l’arpège des cimes,   

Et chaque ébauche de lumière dans l’œil se décime,

À faire taire les souvenirs escarpés pour longtemps.

*

© Liz    

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Ƈ♡Ƈ♡ṖΛĪĿĿƐƬƬƐ
    Août 09, 2017 @ 21:20:19

    Les souvenirs font mal parfois mais le temps estompe la douleur et là le courage entre en scène mais que le cœur as mal
    Bel écrit bien triste….
    Bon mois d’Août Liz
    Gros bisous d’amitié

    Cocopaillette

    Réponse

  2. Dany de tara
    Août 10, 2017 @ 18:55:42

    Bonsoir Liz
    Tristesse des souvenirs qui ne partent pasTu es une belle âme mon amie
    Bisous tendresse avec amitié
    Dany

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :