Au port de tes yeux


 

Au port de tes yeux

Au port de tes yeux

*

Encor, je cherche ton étreinte parmi les ombres,

Le regard abîmé par l’insomnie depuis des mois,

Au-delà des silences qui entonnent leurs émois,

Escortée par le tressaillement des étoiles sombres.

*

Mes songes se bousculent, vers l’azur, en prières,

Gémissant à l’orée des jours pâles, vêtus de voiles,

Jusqu’au berceau des aubes où accablés s’entoilent,

Contre mes tempes griffées par l’éclat des lumières.

*

Au port de tes yeux, a l’abri des peurs et tempêtes,

Je ne fais que passer, au milieu des brouillards épais,

Inventer une histoire quand le triste écho se crispait,

Au ventre des cimes d’où glisse la rosée sur les crêtes.

*

Une douceur fragile coule en couleurs des aurores,

Au loin, vers ce temps glacé qui murmure ses pleurs,

Où l’infidèle nuée perle l’émotion de maux brûleurs,

Fourmillant depuis le début dans une beauté sonore.

*

© Liz

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :