Le doux réveil


Le doux réveil

Le doux réveil

 

Dans l’air tissé par des secrets mystérieux,

Voilé d’une délicieuse pourpre transparente,

Rayonne le matin devant une symphonie lente,

En parfaite cadence frôlant le ciel merveilleux.

 

L’extase des orées satine l’aube de vermeil,  

Et sous l’émoi vif le songe naît d’effervescence,

Dans l’éternel décor d’une infinie magnificence,

Lorsque le regard s’envole aux creux du l’éveil.

 

Tandis que l’infini des silences peint un souvenir,

En touches de douceur, en teintes des aurores,

Le cœur suit le jeu émotionnel des voix sonores,

Quand le présent épouse l’âme hardie de l’avenir.

 

Au-dessus des draps fins, froissés par des soleils,

L’immensité glisse, légère, de baisers enrubannée.   

Dorénavant l’amour s’habille d’une beauté surannée,

Devant l’œil où l’or du jour dessine un doux réveil.

 

© Liz

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Jacques Baschieri
    Mar 30, 2015 @ 07:38:00

    Délicieux réveil, en tendresse…amitiés

    Réponse

  2. Ƈ♡Ƈ♡ṖΛĪĿĿƐƬƬƐ
    Avr 02, 2015 @ 11:58:37

    Le réveil du matin…un moment si doux quand il est prolongé de douceur
    Des matins ou tout est tendre dans l’âme
    Ou tout merveilleuse dans le coeur et que tout se reveille doucement……
    Gros bisouss Liz et musique si douce

    Cocopaillette

    Réponse

  3. kmaidy2
    Avr 02, 2015 @ 14:01:34

    t’en souhaite plein de doux réveils ma Liza !!!
    et surtout une bonne fin de semaine !!!
    avec de grosses bises depuis sud alsace !!!

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :