A la lisière de l’infini


A la lisière de l’infini

A la lisière de l’infini

 

Le souvenir s’effondre, tels les cris des absences, 

Sur les contours des silences effilochés d’amour,

A vouloir sillonner dans tes rêves pour toujours,

S’accrocher au bonheur, respirer sa quintessence.

 

Devant les plissures du temps, teintées d’aquarelle,

Les bras farouches, silencieux, berce les échos éperdus,

Quand au seuil de l’antre les mouvements sont tordus,

L’agonie va s’éveiller, tissant l’obscurité de dentelle.

 

En bout du chemin des coups lourds, la vie bafouille,

La douleur gît, au détour des pages, au parvis du ciel,

Dénudant la nacelle du cœur, les émois au goût de sel,

D’un ondoiement hagard, là-bas, où les ombres rouillent.

 

Comme avant, les songes duvettent mes prunelles,

Lors à l’arrivée de la nuit les étoiles perlent les toits,

Des rayons satinés se précipitent dans les abîmes étroits,

Tandis que la lisière de l’infini s’aromatise de cannelle.

 

©  Liz

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Gyslaine L.
    Juin 11, 2014 @ 18:20:26

    Je ressens une certaine douleur dans ce poème, Est-ce une idée de ma part ? Bonne soirée Liz. Bises 🙂

    Réponse

  2. giselzitrone
    Juin 12, 2014 @ 10:26:32

    Danke liebe Liz schönes Gedicht und Video liebe Grüße von mir und Freundschaft.Gislinde

    Réponse

  3. kmaidy68
    Juin 12, 2014 @ 13:32:31

    coucou ma Liza,
    je sais bien que ton poeme est triste, mais
    là j’ai grand sourire,
    j’adore la cannelle sur la tarte aux prunes ….
    un délice !!!
    bises depuis l’alsace !!!

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :