Élixir éphémère


Élixir éphémère

Élixir éphémère

 

En gouttes de plaisir la lune crépite l’élixir éphémère,

Au loin, vers les lisières nues, gonflées par les torpeurs,

Tandis que la nuit muette frissonne gorgée de stupeur,

Avant que les étoiles s’effilent dans mon sourire amer.

 

Tantôt, l’ébauche tracée du bout de doigts funambules,

Défile sur mon front, soupirs sépia jouant à la séduction,

Dans la lenteur des voiles déployées par la prédiction,

Qui grimpe en fantaisie blanche d’un rêve noctambule.

 

Les regards défont les nœuds du langage de nous deux,

Et encore les chemins se plient aux creux de nos mains,

Où les perles du bonheur éparpillent les paroles vaines,

Vers le néant,  qui nous bercent sous l’écorce des cieux.

 

Aux confins voilés des ombres où les songes reposent,

Là, où se brode l’éclat gracieux d’une bleue silhouette,

Je reste suspendue,  vêtue de ta bouche qui guette,

 Le vertige des cimes, l’ivresse des cendres qui explosent.

 

©  Liz 21 juin 2013

 

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. morysept
    Juil 02, 2013 @ 18:45:00

    Suspendue entre un bonheur et l’oublie

    Réjean

    Envoyé de mon iPad

    Réponse

  2. Liz Randja
    Juil 03, 2013 @ 18:13:01

    Bise Rejean et merci

    Réponse

  3. Rétrolien: Longchamp Pas Cher

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :