Frôlements


Frôlements

Frôlements

Souvent fragiles, comme le frôlement d’ailes,

Les pâles rayons se cachent au fond des cieux,

Contre le temps qui s’ancre en mots silencieux,

L’âme émue se grise à l’écho des chants frêles.

 

Souvent troublé, telle une rose ensanglantée,

Le cœur, sans répit, cherche une oasis sans pleur,

Où on entend le chuchotis d’un vent allumeur,

Douceur posée sur la courbe d’une aube diamantée.

 

Souvent enivré, comme un calice sous la rosée,

L’amour et ses mystères s’allument face au soleil,

Et la tendresse qui marbre les matins vermeils,

Devient lueur enfiévrée, sur la chair déposée.

 

Souvent abandonné, telle des photos froissées,

Le sourire, a la portée d’une autre fois, soupire,

Lors les abîmes brûlent en éclats pour éblouir,

Les ombres du passé, en tristesse esquissées.

 

Souvent éveillée, comme une étoile épanouie,

L’émotion frémit, fleurit dans le duvet choyé,

Ainsi bercée, frôlant le songe d’un souffle plié,

Là, sur les lignes de la main, où elle s’évanouie.

©  Liz 31 mars 2013

Publicités

8 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. myoso68
    Avr 13, 2013 @ 14:22:38

    l’émotion qui frémit,
    les frôlements légers ,
    j’aime beaucoup tes mots ma Liza !!!
    tout cela fait naître l’émotion !!!
    gros bisous et douce et belle fin de semaine à toi !!!

    Réponse

  2. floray2
    Avr 13, 2013 @ 19:03:01

    Quel beau poème ma chère.

    « Contre le temps qui s’ancre en mots silencieux,
    L’âme émue se grise à l’écho des chants frêles. »

    Je te souhaite un week-end tout en douceur.

    Réponse

  3. Liz Randja
    Avr 16, 2013 @ 03:23:53

    Merci beaucoup ma Floralie.
    Douce semaine a toi, je t’embrasse.
    Liz

    Réponse

  4. bonois
    Avr 17, 2013 @ 19:33:01

    Des gouttes d’âme
    Gouttes de merveille
    Comme des perles de flamme
    Des éclats de soleil…

    Merci beaucoup Liz
    Bises
    Amitié
    A. Bonois

    Réponse

  5. Lucia
    Avr 20, 2013 @ 16:04:19

    Comme ces ailes fragiles au frôlement léger, tes mots s’envolent en soupirs , ceux d’une âme à la recherche du repos.
    Très beau ma chère Liz.
    Doux week-end, bisous et tendresse

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :