Âme décryptée


Âme décryptée

Âme décryptée 

Puisqu’il faut bien partir vers le néant un jour,

Elle s’échoue loin des souffrances blanches,

Submergées par la sève amère des branches,

D’où éclaboussent les silences a l’aile d’autour.

 

Du haut de ces ailleurs, lors le vide enterre

Le temps sur les versants noirs des ténèbres,

La vieille aiguille grave l’ultime oraison funèbre,

Sur la peau écorchée par les erreurs qui errent.  

 

De toutes les hivers effrités en essaims froids,  

Tremblant parmi la fragilité des ombres égarées,

L’âme se voile par la foule de pensées effarées,

D’un gouffre noir, conservant leur sang-froid.

 

Au rythme de son cœur, témoin de son supplice,

Il ne reste que le fruit de sa vie, qu’elle a cru divine.

Tandis que les battements écrasent sa poitrine,

Sans aucun doute, l’amour n’est qu’un étrange caprice.

 

Perdue auprès d’un rêve, évitant le sort apeuré,

Dans ce flou inconnu, l’éclat, mis à nu, cherche la fin,

Frissonnant dans le sourire de cette sauvage savane,

Avant d’être consumé sur le chemin, où périt épuré. 

©  Liz  22 mars 2013

 

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. humushumanus
    Mar 24, 2013 @ 18:23:06

    Il y a de ces ombres qui nous envahissent, égarées par je ne sais quel esprit tourmenté. Les reconnaître, savoir les regarder, les chasser au coin de la lumière, c’est l’affaire d’une nouvelle vie.

    Réponse

  2. Liz Randja
    Mar 25, 2013 @ 16:46:02

    Oui, c’est la continuité perpétuelle…
    Merci Dominique.
    Amitiés,
    Belle journée, bise,
    Liz

    Réponse

  3. myoso68
    Mar 25, 2013 @ 18:21:19

    coucou ma Liza,
    sont tjrs très tristes tes poemes par ex. « les versants noirs des ténèbres, »,
    parait que les poetes écrivent le mieux quand leur ame est triste,
    mais n’empêche j’aimerais bien que tu écrives un jour, un poeme gai !!!
    je te taquine là !!!
    des bises pour toi et bonne soirée !!!

    Réponse

    • Liz Randja
      Mar 27, 2013 @ 20:01:45

      Bisous ma Maidy, merci de ta visite.
      Les mots sont le miroir de l’âme, la vie n’est pas facile…
      Peut-être qu’un jour, qui sais…
      Douce soirée, je t’embrasse,

      Liz

      Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :