Sous une gerbe de perles


Sous une gerbe de perles

Sous une gerbe de perles

 

Je suis venue revivre auprès de ces orages,

Serrant le vide qui se bouscule mélodieux,

Parmi les nuages renversés dans les cieux,

Couvrant les toits par la dentelle des mirages.

 

Le vent plie l’air qui fuit l’écho des rivages,

Voilant le sceau des silences dans mes yeux,

D’un rêve qui ensevelit le cœur malheureux,

Frissonnant alanguit, hanté par les ravages.

 

J’entends tomber le temps du grand sablier,

Loin de tous ces bras qui dessinent des adieux,

Drapant les promesses d’un regard coléreux,

Lors la voûte s’anime sur ses massifs piliers.

 

L’infini miroite à l’horizon, tel un ruisseau,

Quand la nuit l’enveloppe d’un doux baiser,

Contre les nuées qui commencent à s’apaiser,

Sous une gerbe de perles qui luit en frêle réseau.

©  Liz 05 fevrier 2013

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. humushumanus
    Fév 06, 2013 @ 21:52:51

    Tu as l’art de l’impossible rendu possible.

    Réponse

  2. myoso68
    Fév 07, 2013 @ 16:55:02

    suis admirative devant tes poemes,
    ma chère Liza !!!
    et tout comme toi j’aime les perles !!!
    des bises pour toi !!!
    te souhaite un bon mois de février !!!

    Réponse

  3. floray2
    Fév 08, 2013 @ 18:50:19

    « J’entends tomber le temps du grand sablier »…

    Quelle grande vérité pour tous.
    Il faut profiter d’aujourd’hui,
    car demain est toujours incertain.

    Tes poèmes sont magnifiques, extraordinaires.
    Je te félicite grandement.

    Amitiés !

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :