Au seuil du paradis


Au seuil du paradis

Au seuil du paradis

 

Au cœur du ciel, lentement, sa vie venait de se défiler, 

Regard perdu, elle se souvient de cette présence frêle,

Adossée aux murs des nuits, criant d’une petite voix grêle,

Lorsque les voiles de l’horizon commencent à se profiler.

 

Il était là, d’un souffle il enlaçait son songe qui sommeille,

Ses bras l’embaumaient d’une floraison de passions,

Odeur dispersée en gouttes perlées favorisant l’évasion,

Vers le délire des âmes qui se fondent en noces vermeil.

 

Comme une statue, immobile sous le déluge de son passé,

Elle était là, couchée aux creux de ses pensées abandonnées,

Emportée par de douces émotions qu’elle avait fredonnées,

Tandis que les étoiles dessinaient leurs destins embrasés.

 

Morceau de vie où lui n’était qu’elle et elle n’était que lui,

Damnés à respirer le vide par chaque pore de leurs lèvres,

Sous l’intensité d’un tourbillon qui jaillissait de mains ivres,

Ils retenaient le soubresaut quand les anges arrivent sans bruit. 

Liz

Publicités

12 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. myoso68
    Déc 03, 2012 @ 10:48:25

    merci Liza pour ta pensée,
    te souhaite une bonne semaine,
    et te dépose des bises !!!

    Réponse

  2. floray2
    Déc 05, 2012 @ 16:52:43

    Bonjour Liza
    Je suis très contente de te retrouver.
    Ton texte est superbe.

    Laissons les étoiles dessiner notre destin !

    Bonne Journée !

    Réponse

  3. myoso68
    Déc 05, 2012 @ 23:06:50

    bonsoir liza,
    quand je te lis, je constate comme tu as fait de gros progrès en français,
    et puis moi je ne sais pas faire de poeme, dommage !!!
    bises et bonne nuit avec de jolis rêves !!!

    Réponse

  4. lelette
    Déc 06, 2012 @ 15:37:27

    Merci très chère amie….c’est une belle journée pour les enfants….et j’espère que chez toi aussi?….bisous et bonne fin de journée

    Réponse

    • lizarandja
      Déc 06, 2012 @ 17:48:25

      Cette journée a réveille beaucoup des souvenirs, mon enfance et puis mes adorables filles …
      Les années passent trop vite, trop vite… et on se retrouve seule a crever…
      Des bisous ma Lelette, une douce soirée,

      Liz

      Réponse

  5. bonois
    Déc 06, 2012 @ 19:44:18

    Un texte qui donne une idée de la grâce !
    Merci beaucoup Liz
    Amitié
    A. Bonois

    Réponse

  6. Lucia
    Déc 08, 2012 @ 07:16:51

    Gouttes d’âme… j’aime beaucoup ce titre car c’est dans ton âme qu’on plonge à chacun de tes poèmes.
    Bon week-end à toi , bisous

    Réponse

    • Liz Randja
      Déc 08, 2012 @ 08:57:34

      Merci Lucia d’avoir apprécie.
      Dans chaque écrit reste toujours une goutte de mon âme car c’est la que l’émotion, la beauté, l’amour, la sensibilité naissent…
      Doux week-end, bisous,

      Liz

      Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :