Ta lettre


Ta lettre

 

De l’autre côté de ces murs froids, pas très loin,

Lorsque la nuit traîne ses pas, pleurant ses étoiles,

Je m’enferme en toi, lire cette lettre qui te dévoile,

Et chaque mot brise l’absence et devient témoin.

 

Sous l’indifférence d’une lune au déluge du ciel,

L’ombre enlace la tristesse qui vacille et s’envole

Quand les mots tombent en myriade de lucioles,

Sur ces rêves froissés qui ont gardé le goût de miel.

 

Là, sur ces chemins perdus, il fait froid toujours,

Il n’y a que le souffle d’un frisson frôlant ma peau,

Déferlant le temps qui tait ses larmes sur les maux,

Écoulant a l’antre de mon âme les glaces des jours.

 

Parmi ces désirs inassouvis, je t’ai vu me regarder,

Sourire triste, soupirs sourds s’enfuyant vers l’aube

En vague azurée, troublée par les flots qui m’enrobent,

Chevauchant le vide glacial, assoiffés à nous garder.

 

Liz

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. bonois
    Nov 11, 2012 @ 14:42:24

    Il m’est très agréable de venir me reposer dans ton refuge poétique.
    Superbe texte.
    Joli jour Liz
    Amitié
    A. Bonois

    Réponse

  2. lizarandja
    Nov 11, 2012 @ 18:02:00

    Et pour mon c’est un bonheur et un grand honneur de te voir ici, dans ce petit coin de mon âme.
    Merci de tout coeur cher poète.
    Douce soirée, bise,

    Liz

    Réponse

  3. Lucia
    Nov 12, 2012 @ 16:30:39

    Qu’il est agréable de venir se poser au creux de ton âme , de goûter à chacun de tes mots.
    C’est vraiment très beau.
    Belle semaine à toi, bisous.

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :