Voyage au bout du rêve


Voyage au bout du rêve

 

Petite caresse, timide et frêle, d’une toile intime,

Dans un voyage sublime vers ce rêve langoureux,

Mirages dorés qui plongent en tourbillon joyeux,

Au loin, une symphonie affole ma pensée ultime.

 

Toi et moi, épanouis dans une silhouette brûlante,

Sur cette image troublée, d’inconnu condamné,

Un labyrinthe où nos regards sursautent damnés,

Eternellement emmêlés au sort d’étoile étincelante.

 

Voyage au bout du rêve, nudité de larmes follettes

Sur mes jours et nuits blanches en odeur de jasmin,

Mélancolie d’un hiver enneigé ensorcelant le chemin,

Frappant la mémoire, ondoyant en invisible amulette.

Liz

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lucia
    Oct 23, 2012 @ 07:15:37

    Très beau voyage, fort en images et en émotions.
    Julio y apporte une note de mélancolie.
    Merci de ton passage chez moi.
    Bonne journée accompagnée de mon amitié.

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :