Sentiments


 

 

Sentiments

 

La douleur coule au coin des larmes évanouies,

Routes parallèles qui nous livrent au désespoir,

Je sens le silence embrumé dans mon miroir,

Tristesse nocturne au hasard des vagues inouïes.

 *

Émois, quand l’absence m’entoure lentement,

Et frôle mon âme d’un vent impétueux d’autan,

Jours qui s’envolent frissonnant un air d’antan,

Des nuits sombrant dans le chagrin si tristement.

 *

Mots perdus, sans souffle, et le calme s’installe,

Sur l’empreinte des pas que les feuilles emballent,

Sentir la vie, cette tendresse enfuit vers les cieux,

Ne plus rien pensé, laisser passer ce mal coléreux.

 *

Émotions, des regrets que je n’ai pas su te retenir,

Comment guérir l’âme, la pensée sans fin soutenir,

Je marche, pas à pas, vers cette douleur en pleurs,

Et légèrement l’aube dérobe la brume et m’effleure. 

Liz

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :