La musique de nos corps


La musique de nos corps

Une pluie des mots se dessine dans mes yeux,
Comme une musique divine d’âmes enlacées,
Sous un torrent de caresses en cascade violacée
Je vois la douceur de ton regard si amoureux.

 

Symphonie en délire, au fond des cœurs perdus,
Quand l’écume drapée, se mélange émouvante,
Dans un frisson qui tremble sous l’ondée mouvante,
Pour que nos corps deviennent un, d’amour éperdu.

 

Harmonie qui fait fuir le temps, pour un instant,
Loin de ce chemin dénudé à la touchée des flammes,
Où se dévoile le sceau des ombres en gammes,
Fantasme d’un baiser en aveu sur ton corps aimant.

 

Sourires qui jouent au bord des bras heureux,
La musique de nos corps chante en brin de folie,
Quand blottis dans un rêve tissé de mélancolie,
On s’effondre dans le charme d’un désir fiévreux.

 

De ces soupirs perlés, échappés du bout des doigts,
Il reste cette étincelle animant l’ivresse d’une nuit,  
Et ton cœur attendri fait naître l’étoile qui me séduit,
Bonheur en vague d’amour, reflet en miroir d’émois.

 

Il y a cette caresse, effleurant le passage vers l’horizon,
Des baisers filant quelque part, au grain de ma peau,
Comme si l’envie de vivre me fait oublier a nouveau   
Que derrière le voile, la vie s’évapore en dernière saison.
Liz
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :